שירה

Bonheur mais sur quel ton le dire

Poètes des cinq continents

 

 
Peuples D'argile, Forets D'etoiles

Poètes des cinq continents

Je voyais des êtres se métamorphoser, ils étaient morts mais quelque chose les travaillait, peut-être étaient-ils de l'argile sculptée par une main qui ne se montrait pas, une main faite de leur propre chair qui n'en finit pas de se recommencer. La lumière éclaire l'abîme, l'abîme rend bouleversante.
 

 
 
Le maître-mur

Version entièrement refondue et augmentée, Dumerchez, 2004

 

 

Le maître-mur

Editions Alluvions 1958, Action poétique, 1962 

 
Lapsus

Seuil, 1971

 

Quelques pages arrachées au grand livre des rêves

l’Harmattan, 1998

Le Grand Livre des Rêves n'est pas écrit, il ne peut pas l'être, il se crée, il se perd, il se recrée, capté, par fragments, que l'on déforme, que l'on oublie. Mais ses empreintes restent, confuses, poignantes. Elles sont les traces d'une vie de l'âme dans la chair, d'une vie de la chair dans l'âme, d'une pensée nocturne, élémentaire, à l'œuvre dans nos personnes comme dans l'univers.
 

 
Les mains coupeuses de mémoire

éditions P.J. Oswald 1958

 

 

FOLLOW ME

  • Facebook Classic
  • c-youtube

© 2015 Liliane Atlan. All rights reserved.